Les études de santé

Depuis la réforme intervenue à la rentrée 2009, la 1ère année est désormais commune à Médecine-Pharmacie-Odontologie-Maïeutique (sage-femme) : il s’agit de la PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). Il existe 7 unités de formation et de recherche (UFR) en Île-de-France offrant une PACES. Les inscriptions sont gérées par le site Admission Post-Bac.

  • Entre mi-janvier et mi-mars, inscription sur le site Admission Post-Bac. Pour l’Île-de-France, l’étudiant émet un vœu générique (PACES) et hiérarchise les 7 UFR de la région.
  • On peut postuler ailleurs qu’en Île-de-France, mais il est prudent de vérifier si l’université a mis en place un système de régulation des inscriptions (c’est le cas à Lyon et Nantes, par exemple). En règle générale, un étudiant n'est pas prioritaire en dehors de son académie ou de sa région ; un candidat francilien doit généralement obtenir une dérogation pour postuler dans une PACES hors d'Île-de-France.
  • La procédure d’affectation est automatisée (logiciel . Lors de l'un des tours de propositions APB (entre mi-juin et mi-juillet ), l'élève reçoit une réponse quant à l'obtention de son voeu PACES (la proposition reçue doit être validée comme pour toute proposition APB) mais son UFR d'affectation n'est pas encore connue. L'UFR d'affectation est attribuée par une procédure informatisée, après les résultats du baccalauréat ; l’objectif est de répartir également les candidats entre les UFR en tenant compte de plusieurs critères (classement des UFR, série et mention au bac pour homogénéiser les niveaux des facultés, numerus clausus).
  • Vers le 20 juillet : chaque candidat est informé (via APB) de son affectation définitive dans l’une des UFR classées.  Dès la réception de la notification, procéder à l’inscription administrative directement auprès des services de la scolarité de la faculté de médecine indiquée. A savoir : il est parfois possible de changer son UFR d'affectation en permutant avec un autre étudiant qui répondrait aux mêmes critères de recrutement, notamment ayant la même mention au bac.  
  • A partir de la rentrée 2017-2018, il faudra obligatoirement avoir validé une PACES, une L1 de STAPS ou une L1 de sciences, technologies, santé pour intégrer un institut de formation en masso-kinésithérapie (IFK)
Les universités de « Médecine » à Paris et en région parisienne

Le concours en fin de PACES est très sélectif : 20% des inscrits réussissent et pour 99%, ils sont issus d’un bac scientifique mention très bien ou bien. Il est utile de consulter le site www.remede.org créé par des étudiants en médecine et qui s'adresse aux futurs professionnels de santé.

La FCPE-LLG organise une soirée spéciale d’information sur les études de santé (mi-février).