Les études de santé

Depuis la réforme intervenue à la rentrée 2009, la 1ère année est désormais commune à Médecine-Pharmacie-Odontologie-Maïeutique (sage-femme) : il s’agit de la PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). Il existe 7 unités de formation et de recherche (UFR) en Île-de-France offrant une PACES. Les inscriptions sont gérées par le site Parcoursup. En 2018,  avec Parcoursup,  la candidature en PACES Île-de-France est profondément modifiée : le voeu "PACES Ile-de-France" est un vœu multiple, comportant au maximum 7 sous-voeux, chaque sous-voeu correspondant à une UFR de la région parisienne. Il n'est plus obligatoire de postuler aux 7 UFR et on ne les ordonne pas par ordre de préférence : chaque UFR demandée répondra individuellement à chaque candidat à partir du 22 mai, comme pour tous les autres vœux de Parcoursup. La grande nouveauté est qu'l n'y a plus de répartition des élèves dans les UFR en fonction de leur mention au bac.  Il est possible de postuler à une PACES en dehors de l'Ile-de-France : il s'agit alors d'un autre vœu, séparé du voeu "PACES Ile-de-France". Les élèves de l'ile-de-France ne seront pas prioritaires lorsqu'ils postulent dans une autre académie mais ils peuvent néanmoins être admis ; le recteur de chaque académie doit définir le pourcentage maximum d'élèves hors académie susceptibles d'être admis en PACES.


Les universités de « Médecine » à Paris et en région parisienne

Le concours en fin de PACES est très sélectif : 20% des inscrits réussissent et pour 99%, ils sont issus d’un bac scientifique mention très bien ou bien. Il est utile de consulter le site www.remede.org créé par des étudiants en médecine et qui s'adresse aux futurs professionnels de santé.

La FCPE-LLG organise une soirée spéciale d’information sur les études de santé (mi-février).