L’orientation en fin de seconde

La classe de seconde est une classe de détermination : l’orientation va mûrir petit à petit et se décider en fin d’année, après le dernier conseil de classe. Vous trouverez sur cette page des généralités sur l’orientation en fin de seconde et les spécificités propres au lycée Louis-le-Grand.

La réforme du lycée et la réforme du bac 2021 changent profondément la classe de première (et celle de terminale) générale et les choix à effectuer en fin de seconde : les séries S, L et ES disparaissent et sont remplacées par une combinaison de 3 spécialités à choisir en fin de seconde.

Avertissement : la réforme ayant été mise en place en 2018-2019, les procédures et calendrier précis d'orientation en fin de seconde seront probablement amenés à évoluer au fil des années, en fonction du retour d'expérience. En particulier, les modalités de choix de spécialité décrites ci-après sont basées sur celles observées à LLG lors de l'année 2018-2019, mais il pourra y avoir des modifications en 2019-2020. Nous mettrons cette page à jour au fur et à mesure que nous aurons des informations concernant les modalités mises en place à LLG cette année.  

1 - Voies et séries

Deux voies sont possibles après la classe de seconde :

  • Voie Générale : choix de 3 enseignements de spécialités parmi une dizaine possible sur le plan national.
  • Voie Technologique : choix entre plusieurs séries, dont la STI2D (Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable).


Toutes les séries en voie technologique et toutes les spécialités en voie générale ne sont pas proposées au lycée Louis-le-Grand.

A LLG, en première et terminale, il y a neuf classes par niveau :

  • Huit classes de voie générale 
  • Une classe de voie technologique dans la série « STI2D ».

A noter : il est rare que les élèves de seconde de LLG s’orientent vers la voie technologique ; les élèves de 1ère STI2D de LLG viennent généralement d’autres lycées, par la procédure automatisée AFFELNET.

2 - Voies et spécialités

A - Voie générale

Les élèves de la voie générale suivent tous un tronc commun de 6 enseignements : Français, Histoire-Géographie, 2 langues vivantes, Education Physique et Sportive (EPS) et un nouvel "enseignement scientifique" assuré à LLG par des professeurs de SVT et de physique-chimie. 

De plus, en première, ils suivent 3 enseignements de spécialité ; à LLG, on peut choisir entre les 8 spécialités suivantes  :

  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • Sciences de la vie et de la terre (SVT)
  • Sciences de l'ingénieur (SI)
  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littérature et cultures étrangères (anglais)
  • Numérique et sciences informatiques

Au cours de l'année de seconde, l'élève devra choisir les 3 enseignements de spécialités qu'il suivra en classe de première. Ce choix se fera progressivement, au cours de l'année. Il ne sera définitif qu'en fin d'année scolaire. Toutes les combinaisons de spécialité ne seront pas forcément acceptées, en fonction du nombre d'élèves souhaitant cette même combinaison.  A la rentrée 2019, presque toutes les combinaisons demandées ont été satisfaites, mais compte tenu de la difficulté pratique d'organiser les classes et les emplois du temps en première, il est probable que le nombre des combinaisons de spécialités possibles diminue dans les années à venir (suppression des plus rares). 

Le nombre d’élèves en spécialité SI

A LLG, le nombre de places offertes en SI est limité, du fait notamment des équipements des laboratoires de SI qui accueillent les élèves en demi-groupes pour les TP et les projets ; ces dernières années, l’équivalent de 2 classes de SI étaient constituées, soit un maximum d’environ 80 élèves, mais cela peut évoluer. Lorsque le nombre de demandes excède le nombre de places, toutes ne peuvent pas être satisfaites ; la sélection est effectuée par l’équipe pédagogique et l’administration.

Impact du choix de la spécialité pour la terminale, le bac et le post-bac
  • Impact sur les choix de spécialités en Terminale : en terminale, les élèves devront abandonner une des 3 spécialités choisies en première. Le choix se fera dans le courant du mois d'avril de l'année de première. 
  • Impact sur le bac : la note finale du bac 2021 sera calculée à partir d'un contrôle continu (40%) et d'épreuves terminales (60%) similaires aux épreuves du bac avant la réforme. Les spécialités choisies en première seront évaluées au bac à la fois via les notes obtenues pendant les années de première et de terminale (10% de la note du bac s'appuiera sur les bulletins de seconde et terminale), mais aussi par des épreuves passées en première et en terminale : la spécialité abandonnée en fin de première sera évaluée lors d'une épreuve commune de l'année de première (comptant pour le contrôle continu) tandis que les deux spécialités conservées en terminale seront évaluées aux cours des épreuves nationales se déroulant en fin d'année de terminale. 
  • Impact sur le post-bac : les attendus de l'enseignement supérieur en termes de parcours de spécialités ne sont pas encore tous précisément connus à ce stade. Les conséquences du choix des spécialités sur le post-bac se préciseront à mesure que la réforme se mettra en place. Un certain nombre d'informations sont d'ores et déjà consultables sur la plateforme de l'ONISEP : www.horizons2021.fr


B - La voie technologique 

La réforme du bac modifie également le bac technologique même si les changements sont moins importants que pour la voie générale. Les séries sont maintenues mais les élèves devront aussi suivre un socle d'enseignements communs et des spécialités selon leur filière.

Ainsi, les élèves de la série STI2D suivent 6 matières en tronc commun (français, mathématiques, histoire-géographie et enseignement moral et civique, 2 langues vivantes et EPS) et les trois enseignements de spécialités suivants : 

  • Innovation technologique
  • Ingénierie et développement durable
  • Physique chimie et mathématique

Seules trois spécialités étant proposées en filière STI2D, les élèves n'ont pas de choix à effectuer pour la classe de première. En terminale, ils n'auront plus que deux enseignements de spécialité, également imposés, mais ils devront choisir un enseignement spécifique. 

Nota Bene : avant la réforme, cette série technologique proposait 4 spécialités choisies en 1ère : Innovation technologique et éco-conception, Systèmes d’information et numérique, Energies et environnement, Architecture et construction. Tous les lycées n’offraient pas toutes les spécialités. A LLG, deux spécialités étaient proposées : Systèmes d’information et numérique (SIN) et Innovation technologique et éco-conception (ITEC).

3 - Procédure d'orientation : à quel moment ?

Au cours de l'année de seconde, l'élève s'orientant en voie générale devra choisir ses spécialités en affinant et affermissant son choix. Il devra ternir compte également des combinaisons autorisées qui lui même dépendra du nombre d'élèves qui les envisagent.

En 2018-2019, la procédure de choix s'est faite en plusieurs temps au cours de l'année de seconde :

Au 1er trimestre (demande provisoire)

Avant Noël, les élèves de LLG désireux d'aller en voie générale doivent indiquer 4 spécialités qu'ils envisagent de choisir pour la classe de première. A ce stade, cette première sélection est provisoire et est demandée à titre indicatif. Cela donne à l'administration de premières indications sur le nombre d'élèves envisageant chaque spécialité et les combinaisons de spécialités les plus demandées et les moins demandées ("rares" ou "orphelines"). 

Au 2ème trimestre (demande provisoire)

Concernant le vœu général d'orientation (voie générale ou technologique), la procédure est cadrée au niveau national : 

  • une fiche navette est remise aux familles qui indiquent le souhait de l’élève (voie),
  • l’administration répond (provisoirement) à cette demande à l’issue du conseil de classe du deuxième trimestre,
  • les parents approuvent ou rencontrent l’administration (ou le Professeur Principal) en cas de désaccord.

Pour les enseignements de spécialité, les élèves doivent choisir 3 spécialités, généralement parmi les 4 indiquées au premier trimestre, mais des modifications sont néanmoins possibles. Ces trois spécialités ne sont pas encore complètement définitives ; en fonction notamment des demandes des autres élèves, on pourra conseiller à l'élève de modifier sa combinaison de spécialités. 

Au 3ème trimestre (demande définitive)
  • l’élève indique son vœu définitif sur la fiche navette,
  • le conseil de classe statue sur le passage en 1ère (en précisant la voie) ou le redoublement, et la fiche navette est retournée aux familles avec la décision d’orientation,
  • les parents signifient leur accord ou leur désaccord avec cette décision via la fiche navette. En cas de désaccord, un entretien parents-administration est organisé pour trouver un arrangement le cas échéant (passage avec remise à niveau, etc.). S’il n’y a pas d’arrangement possible, la famille peut faire appel auprès d’une commission d’appel qui se tient en juin au rectorat, comme pour tous les lycées parisiens.
  • Les élèves allant en voie générale choisissent définitivement leur combinaison de 3 spécialités.

4 - Structure et spécificités des classes de 1ère à LLG

Le lycée Louis-le-Grand comporte 8 classes de 1ère générale (de 30 à 45 élèves par classe) et 1 classe de STI2D (une vingtaine d'élèves).

A - Les classes de première générale

A LLG, certaines classes de première générale sont spécifiques, et l'administration a souhaité les maintenir dans le cadre de la réforme :

  • La 1ère 6 accueille la section européenne Anglais, comme le faisait la 1ère S6 avant la réforme. La très grande majorité des élèves de 1ère 6 sont les élèves qui étaient en 2nde Européenne (2nde 6) mais certains élèves de 2nde 6 quittent la section européenne pour aller en 1ère 1. Ainsi, quelques places se libèrent chaque année : les autres élèves de seconde intéressés pour intégrer la 1ère 6 doivent avoir l’accord de leur professeur d’anglais et passer un test en fin d’année (mêmes principes que les tests d’entrée en 2nde 6).
  • La 1ère 1 : traditionnellement, LLG proposait une classe de 1ère S1 (puis de TS1) dans laquelle l’enseignement des matières scientifiques, et plus particulièrement des mathématiques, était plus poussé. Le nombre d’heures de cours était identique (ou parfois même inférieur en maths et en français, selon les années) à celui des autres classes de première générale, mais les enseignements étaient plus approfondis (avec des incursions "hors programme") et les exigences étaient plus élevées. Cette classe accueillait des élèves volontaires parmi ceux sélectionnés en fin d'année de seconde. Dans le cadre de la réforme, le lycée va maintenir un groupe de mathématiques "renforcées" en 1ère 1 (puis en Terminale 1). Le recrutement sera opéré à l'issue d'une discussion entre professeurs et élèves, et d'une commission de sélection qui se tiendra après les conseils de classe du troisième trimestre. Attention, ce groupe est incompatible de la première européenne : l'élève allant en 1ère 1 devra obligatoirement abandonner la section européenne. 

Nos conseils et remarques concernant la première 1 :

  • Ne pas imposer à un enfant d’aller dans cette classe car le rythme élevé d’apprentissage et de travail nécessite qu’il soit motivé. Il faut que cela vienne de lui !
  • Les élèves arrivant en première 1 étaient généralement dans la tête de classe en 2nde à LLG, avec de très bonnes notes particulièrement dans les matières scientifiques. En 1ère, les notes peuvent sensiblement baisser et tous les élèves ne pourront évidemment pas rester en tête de classe : il faut donc que l’élève soit préparé à cette éventualité qui n’est pas nécessairement bien vécue par tous, un peu comme à l’arrivée en 2nde à LLG.
  • La proportion d’élèves de 1ère 1/Terminale 1 (anciennement 1S1 puis TS1) qui intègre une prépa scientifique à LLG est naturellement plus élevée que celle des autres classes du lycée. Cependant, venir de cette classe de mathématiques renforcées ne garantit pas d’être pris en prépa scientifique à LLG (tous les élèves de TS1 n'étaient pas retenus ces dernières années) et inversement, il n’est évidemment pas indispensable d’aller dans cette classe pour être pris en prépa à LLG !
B- La première STI2D

Cette section technologique a été ouverte à LLG depuis 2011, sur volonté du rectorat. Les élèves de STI2D ne sont pas choisis sur dossier mais passent par la procédure Affelnet automatique classique. Cette section convient à des élèves qui sont plus à l’aise dans la pratique ou l’expérimental que dans l’abstraction et la théorie. Par comparaison avec la voie générale, le niveau d’exigence est plus faible dans les matières générales non scientifiques/techniques (français, langues, histoire-géographie). Cette filière permet également d'intégrer des classes préparatoires TSI préparant aux concours des grandes écoles d'ingénieurs. Pour plus de renseignements, consulter la brochure Onisep.

Avec la réforme, il n'y a plus de choix à effectuer pour la classe de première. En revanche,  en fin de première, les élèves devront choisir un enseignement spécifique et il est probable que LLG n'en propose que deux (parmi les 4 possibles sur le plan national) : "Innovation technologie et écoconception" et "Systèmes d'information et numérique". 

5 - A savoir

  • Les classes sont généralement entièrement refaites et les élèves mélangés entre la seconde et la première, hormis bien sûr la classe européenne et la section orientale. La section orientale est généralement répartie sur deux classes de première (autres que la 1ère 1) ; les élèves de 1ère 1 en section orientale suivent l'enseignement de chinois et la DNL (maths en chinois) avec les autres élèves de la section. Les classes de première générale tiennent compte des spécialités choisies, mais compte tenu du grand nombre de combinaisons de spécialités possibles, tous les élèves d'une même classe de première ne suivent pas exactement les mêmes spécialités. 
  • Auparavant, la classe de « 1ère S7 », d’effectif réduit, regroupait les élèves qui étaient en difficultés (toutes relatives…) en 2nde à LLG. Depuis la rentrée 2014, cette classe a été supprimée ; les élèves en difficulté, généralement peu nombreux, sont répartis dans différentes classes de 1ère.
  • A LLG, on peut commencer le grec en grand débutant en 1ère mais pas le latin.
  • Il est possible d'entrer à LLG en 1ère, à l’issue d’un recrutement sur dossier comparable à celui effectué pour l’entrée en seconde. Chaque année, des élèves rejoignent ainsi le lycée Louis-le-Grand.

6 - Informations complémentaires sur l'orientation en fin de seconde

L’administration de LLG organise généralement deux réunions d’information sur l’orientation en fin de seconde : l'une à destination des élèves, l'autre à destination des parents.

Des informations complémentaires générales peuvent être trouvées sur le site de l'ONISEP et sur le site Eduscol.​

La FCPE LLG vous informe et vous accompagne :

Avant les conseils de classe du deuxième trimestre, la FCPE-LLG organise une réunion d’information sur les possibilités d’orientation en fin de seconde au lycée Louis-le-Grand. Des parents de 1ère viennent présenter les spécificités des classes et répondre aux questions des parents de 2nde sur les spécialités, le rythme, la charge de travail, les exigences des professeurs, le profil des élèves…