Les prépas scientifiques à LLG

Pour une information plus détaillée sur les différentes prépas scientifiques, à et hors Louis-le-Grand, consultez également ce lien.

Au lycée Louis-le-Grand, plusieurs filières sont proposées.

1 - Première année (Sup’)

  • Deux filières existent en première année au lycée : Mathématiques-Physique-Sciences de l’Ingénieur (MPSI), à dominante mathématiques et Physique-Chimie-Sciences de l’Ingénieur (PCSI), à dominante physique.
  • Il y a 4 classes de MPSI et 2 classes de PCSI. Le nombre d’élèves par classe varie généralement entre 45 et 48.

La rentrée 2013 a été marquée par l’arrivée en 1ère année de CPGE de la première génération d’élèves ayant vécu la réforme du lycée. Les programmes ont donc été revus et modifiés pour prendre en compte les changements de programmes des classes de lycée. En particulier, l’approche par compétences, initiée au lycée, est poursuivie. Par ailleurs, le déroulement de l’année s’organise maintenant autour de 2 semestres et l’informatique (initiation au calcul formel et algorithmique, applications en maths et physique) est introduite dans toutes les filières comme une discipline à part entière. En 2014, cette même génération d’élèves a inauguré les nouveaux programmes de 2ème année.

Les options en Sup'
  • En MPSI, deux options sont proposées en fin de 1er semestre :
  • Informatique (I) ; il s’agit d’informatique théorique nécessitant un haut niveau d’abstraction,
  • Sciences de l’Ingénieur (SI), indispensable pour accéder, si l’élève le souhaite, à la filière PSI (Physique et Sciences de l’Ingénieur) en deuxième année.
  • En PCSI, deux options sont proposées en fin de 1er semestre ; ce choix détermine l’orientation en deuxième année (PC ou PSI) :
  • Chimie (C). Elle permet aux élèves d’aller en PC (Physique-Chimie) en 2ème année ;
  • Sciences de l’ingénieur (SI). Elle débouche sur la filière PSI (Physique et Sciences de l’Ingénieur).
La charge de travail

Durant les 2 ou 3 années, il y a 28 à 30 heures de cours par semaine auxquelles s’ajoutent les heures de « colles » et les DS. Le temps de présence au lycée est donc très important. Il faut ajouter à cela les DM (Devoirs Maison) et le temps de travail personnel...en moyenne 60h donc ! Des épreuves communes de maths et physique-chimie sont organisées en fin de 1ère année.

Il ne faut négliger aucune matière !

​Les langues et le français font parfois la différence au moment des concours. Une trop mauvaise note en langue vivante 1 ou en français peut être extrêmement pénalisante voire éliminatoire dans quelques cas. Il ne faut pas non plus négliger le sport : il y a une épreuve de sport au concours de Polytechnique.

Après la 1ère année

Le conseil de classe décide du passage en 2ème année (Spé’, classe étoilée ou non), mais la 1ère année ne se redouble pas, sauf cas exceptionnel (raison de santé par exemple).

L’immense majorité des étudiants de « sup » passent ensuite en « spé ». Toutefois certains étudiants peuvent ne pas vouloir continuer dans cette voie, ou ne pas être admis à poursuivre leur 2ème année à LLG ; dans ce cas il est possible de :

  • Changer de lycée pour y trouver des classes ou un environnement mieux adaptés à son rythme de travail. À LLG, cette démarche est généralement encadrée par le lycée : choix du lycée d’accueil, lettres d’accompagnement des enseignants.
  • Se réorienter en ECS ou BCPST (1ère année) ; Il s’agit souvent d’étudiants ayant fortement hésité entre deux voies au moment de leur inscription en fin de Terminale : il faut évidemment un profil qui corresponde à la prépa demandée et de bons arguments ; l’inscription se faisant hors procédure APB, elle sera plus difficile s’il faut changer d’établissement.
  • Passer un concours d'école d'ingénieur à bac + 1 dans une école dite « à prépa intégrée ». Cette solution convient particulièrement aux étudiants qui ont un projet (ou une idée) de spécialisation et à qui le stress d’une maths spé’ n’apporterait rien.
  • S'inscrire à l'université et faire valider son année de prépa. l’université tiendra compte des résultats de prépa : le conseil de classe délivre à la fin de l’année une attestation de 60 ECTS qui doit être validée par l’université. Pour les étudiants de LLG, il existe des accords avec plusieurs universités (UPMC, Paris Descartes, Paris Diderot, Orsay…).

2 - Deuxième année (Spé’)

Trois filières existent en 2ème année : MP (Maths-Physique), PC (Physique-Chimie) et PSI (Physique et Sciences de l’Ingénieur).

  • De MPSI et PCSI, on peut passer en PSI.
  • Mais on ne peut pas passer de MPSI en PC, ni de PCSI en MP.

À Louis-le-Grand, il y a 9 classes de seconde année : 4 classes de MP*, 1 classe de MP, 3 classes de PC*, 1 classe de PSI*. Les programmes des classes étoilées (*) sont les mêmes que ceux des classes non étoilées, mais l’étude y est plus approfondie.

Les TIPE (Travaux d’Initiative Personnelle Encadrés)

Ils ont pour finalité d’initier les étudiants à la recherche et à l’exploitation de documents. Ils leur permettent de renforcer l’acquisition des méthodes de travail en équipe. Ils constituent l’une des épreuves, sous forme d’exposé, de certains concours.

3 - Quels concours à l’issue des classes préparatoires scientifiques ?

Un seul site d’inscription aux concours, mais plusieurs groupes d’épreuves :  www.scei-concours.org.

De nombreuses écoles se sont regroupées pour offrir des épreuves écrites communes aux candidats. 5 groupes de concours sont ouverts aux MP, PC et PSI : le groupe des ENS (Écoles Normales Supérieures), École Polytechnique et ESPCI (École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle, pour les PC uniquement) ; le groupe Centrale-Supélec (regroupant, entre autres, les différentes Écoles Centrales) ; le groupe Mines-Ponts (groupe des Écoles des Mines, de l’École des Ponts et Chaussées, de l’ENSTA, de l'ENSAE, d’ISAE-SupAéro, de Télécom ...) ; le groupe e3a (Arts et Métiers, ESTP, concours POLYTECH…) ; et le groupe des CCP (concours communs polytechniques) regroupant plus de 30 écoles d’ingénieurs.

À Louis-le-Grand, souvent plus du tiers des élèves des filières MP, PC et PSI intègre les écoles de 1er rang : ENS, Polytechnique, Centrale Paris ou Mines Paris.​

Pour plus de détails sur les groupes d'écoles suivez ce lien.​

Pour des informaions pratiques sur les concours de l'année (modalités, statistiques, etc...) veuillez consulter ce lien.

Faire « 5/2 »

​Si l’étudiant n’est pas admis aux concours qu’il ambitionnait, il peut demander à redoubler sa 2ème année. Dans ce cas, l’autorisation du conseil de classe est nécessaire. On parle alors de faire « 5/2 ».