La classe de terminale

Cette dernière classe du secondaire est celle du baccalauréat mais également celle des choix d'orientation vers les études supérieures. ​

L'organisation de la classe de terminale tient compte pour chaque série des enseignements généraux, des enseignements de spécialité ainsi que des enseignements d'option. Au lycée Louis-le-Grand, il y a sept classes de terminale S (filières S-SI et S-SVT), une classe de terminale L et une classe de terminale STI2D. L'utilisation des heures d'accompagnement personnalisé est laissée à l'appréciation des professeurs de mathématiques et de physique pour les S (filière SVT ou SI).

L'année de terminale, assez intense, est rythmée par la préparation de l'après-bac dès le début de l'année, et par la préparation du baccalauréat dont certaines épreuves ont lieu en cours d'année. ​L'élève doit se mobiliser dès le début de l'année scolaire.

A savoir : deux précieux premiers bulletins scolaires... 

Si les trois bulletins de première comptent dans l'évaluation de l'élève, les deux premiers bulletins de terminale pèsent d'avantage. En effet, ce sont les derniers résultats insérés dans le dossier de candidature en CPGE et dans celui de nombreuses autres filières sélectives (écoles ou universités). De plus, ils servent de base à l’établissement des moyennes, des rangs et des appréciations inscrites par les professeurs sur les fiches pédagogiques APB des dossiers de candidature. La progression de l'élève est un critère important : un premier trimestre moyen peut être compensé par un deuxième meilleur. 

Le calendrier de la classe de terminale

Premier trimestre :​

Dès la rentrée, votre enfant doit réfléchir sur ses choix d’orientation post-bac et commencer à s'informer. Les visites au CIO des enseignements supérieurs (1 rue Victor Cousin, 75005 Paris), la consultation de sites tels que http://www.onisep.fr, ainsi que les discussions familiales lui permettront d'affiner ses projets.

Au cours du premier trimestre, ​les élèves s'inscrivent et font des choix pour le bac : sports évalués en EPS, langues présentées en LV1 et LV2, la spécialité évaluée, les options éventuelles (2 maximum)...

En décembre, ouverture du site d’inscription post-bac APB sur internet pour les études sélectives et non sélectives : http://www.admission-postbac.fr

  • Si la grande majorité des formations ont intégré la procédure APB, certaines écoles ou universités font l'objet d'inscriptions séparées. En 2016-2017, c'était le cas notamment pour Dauphine, Sciences-Po Paris et les IEP de province (mais il peut y avoir des évolutions). Dès le début de l'année scolaire, vérifiez si les établissements visés ont intégré la procédure APB. Sinon, connectez-vous sur leur site pour connaître leurs modalités de candidatures et le calendrier. 

En fin de premier trimestre, les professeurs principaux commencent généralement à discuter avec les élèves de leurs projets d'orientation post-bac.

Deuxième trimestre

Dès janvier, il est utile de se rendre aux journées "portes ouvertes" des lycées, IUT et universités, selon les projets d'orientation. La plupart des lycées à CPGE ouvrent leurs portes au cours du mois de janvier. Des indications précieuses vous seront données sur le niveau et les particularités de l'établissement, les critères de sélection ainsi que sur les différentes filières de 1ère et de 2ème année.   

En mars,  les professeurs principaux émettent des avis et conseils sur la liste de vœux envisagée par chaque élève, après concertation avec l'équipe pédagogique et l'administration. L'élève doit saisir sa liste de vœux définitive (24 vœux maximum dont 12 maximum par grande filière telle que CPGE, universités etc.) dans APB avant le 20 mars ; les dossiers doivent être constitués et les candidatures confirmées avant début avril. Dès lors, les élèves ne pourront plus ajouter de vœux mais ils pourront les ordonner jusqu'à fin mai.

Troisième trimestre​

​Au 3ème trimestre, les dossiers post-bac constitués, le bac est proche. Pas de relâchement! Certains élèves, s'ils en ont fait le vœu, peuvent encore espérer décrocher une prépa à LLG en cas de nette progression. 

Au cours du 3ème trimestre, ont lieu des évaluations comptant pour le baccalauréat :                                                                                           

  •  les 2 épreuves orales de langues vivantes (ECA) : l'une de compréhension orale, l'autre d'expression orale pour chacune des 2 langues vivantes obligatoires (LV1 et LV2). Ces évaluations sont organisées en interne et se déroulent au lycée (sauf pour certaines langues rares), généralement entre mars et mai. Chacune compte pour 25% de la note totale, l'épreuve écrite en juin représentant les 50% restants.
  • Pour les TS, les évaluations de compétences expérimentales (ECE), également organisées au lycée et constituées par :  
    • une épreuve de travaux pratiques de physique-chimie  (filières SI et SVT) ; cette épreuve compte pour 20% de la note globale de physique-chimie. 
    • Pour la filière S-SVT, une épreuve de travaux pratiques de SVT qui comptera pour 20% de la note totale de SVT du baccalauréat.
  • Pour les TS en filière SI, les revues de projet (organisées régulièrement) et la présentation finale du projet de SI réalisé pendant l'année, qui compteront pour 25% de la note totale de SI du baccalauréat
  • Pour la série STI2D, l'évaluation du projet en enseignement spécifique de spécialité qui est composée de deux parties, comptant chacune pour 50% de la note finale au baccalauréat :
    • L'évaluation de la conduite de projet et de revues de projet, réalisée pendant l'année par le professeur chargé du suivi du projet
    • L'évaluation de la présentation du projet, lors d'un oral terminal de 20 minutes en fin d'année.

D'avril à fin mai, les élèves hiérarchisent leurs 24 vœux (maximum) sur APB. 

En mai, se déroulent généralement certaines épreuves orales facultatives du baccalauréat (telles que les oraux des langues anciennes).

Début juin, 1er tour de proposition d'admission APB sur internet : les élèves qui obtiennent leur premier vœu sont contraints de l’accepter ou sortent de la procédure d’inscription APB. Ceux qui ont reçu une proposition classée plus bas dans leur liste de choix peuvent espérer mieux en indiquant « oui, mais », s'ils sont en attente sur un voeu mieux classé.

Conseil de classe du 3ème trimestre : ​l'équipe pédagogique émet un avis de réussite au baccalauréat ("très favorable", "favorable" ou "doit faire ses preuves à l'examen") en fonction des résultats, du comportement et de l'assiduité de l'élève. Cet avis est porté sur le livret scolaire, et le jury du bac pourra s'y référer en cas de besoin, en particulier pour "repêcher" un élève (obtention du bac ou d'une mention).

Mi-juin se déroulent les épreuves écrites du baccalauréat, généralement sur 6 jours consécutifs. 

Fin juin, 2ème tour de proposition d'admission APB sur internet : les élèves qui n’ont pas fait de choix définitif répondent sur le même mode qu'au 1er tour.

Début juillet, résultats du bac. Les lauréats qui ont répondu "oui définitif" à un vœu s'inscrivent administrativement dans l'établissement où ils ont été admis (CPGE, école à prépa intégrée, université...). Les dates précises et les modalités d'inscriptions dépendent fortement des établissements.

Vers la mi-juillet : 3ème tour de proposition d'admission APB pour les élèves qui sont encore en attente : ils doivent impérativement prendre une décision, puis s'inscrire le cas échéant dans l'établissement obtenu. Une procédure complémentaire est mise en place pour les candidats sans affectation. 

  • Pour PACES (première année commune aux études de santé), l'université d'affectation n'est généralement connue que vers le 20 juillet. 

A savoir

Au lycée Louis-le-Grand, il n'y a pas actuellement de "semaine de bac blanc" en terminale. En revanche, il y a généralement une épreuve de bac blanc de philosophie et une épreuve de bac blanc de mathématiques, organisées ponctuellement.