Le Baccalauréat

L'année de terminale est l'année du Baccalauréat. Les lycéens de LLG préparent le bac S (S-SI ou S-SVT), le bac L ou le bac STI2D. Les épreuves écrites ont lieu en juin mais certaines évaluations comptant pour le baccalauréat se déroulent pendant l'année de terminale.

1 - Epreuves d'Education Physique et Sportive (EPS)

​Les épreuves d'EPS ont lieu au lycée, pendant l'année scolaire, et portent sur trois disciplines sportives distinctes. Au lycée Louis-le-Grand sont généralement proposées les disciplines suivantes : course, natation, tennis de table, volley-ball, danse, acrosport. Les sports proposés peuvent néanmoins évoluer d'une année sur l'autre. En outre, toutes les combinaisons ne sont pas autorisées ; par exemple, il faut nécessairement choisir entre course et natation. A la rentrée scolaire de l'année de terminale, les élèves doivent choisir entre plusieurs "menus" imposés, constitués de trois disciplines différentes (exemple de menu : "course, tennis de table, acrosport"). Les menus proposés peuvent également changer d'une année sur l'autre.

Les évaluations sont faites par les professeurs du lycée, pendant l'année, au rythme d'une discipline évaluée par trimestre ("contrôle en cours de formation"). ​L'évaluation a généralement lieu en fin de trimestre, après s'être entraîné pendant les semaines qui précèdent dans le sport choisi. La note tient compte en grande partie de la performance pure (ex: vitesse de course) mais également d'autres critères (ex: capacité à prédire correctement sa performance, etc.). La note finale d'EPS résulte de la moyenne des notes obtenues dans les trois disciplines.

​ La note d'EPS du baccalauréat est examinée par une commission chargée d'harmoniser les notes, et peut être modifiée par cette commission. Ainsi, la note finale comptant pour le baccalauréat pourra être légèrement différente de la moyenne des trois notes d'EPS figurant sur les bulletins trimestriels de terminale. La note définitive ne sera connue de l'élève qu'en juillet, au moment de la publication des résultats du baccalauréat. 

L'EPS est une matière obligatoire au baccalauréat ; la note d'EPS est affectée d'un coefficient 2 pour toutes les séries.

En plus de l'épreuve d'EPS obligatoire (et non à la place), il est possible de choisir une discipline sportive particulière en option facultative (natation par exemple). L'évaluation de l'épreuve facultative est effectuée séparément, et donne lieu à une note spécifique ; comme pour toute option facultative, seuls les points au-dessus de 10 sont comptabilisés. Il faut cependant savoir que les barèmes de performances des épreuves optionnelles d'EPS sont sensiblement plus élevés que ceux des épreuves obligatoires. Ainsi, l'EPS en option facultative n'est vraiment "rentable" que si l'élève est très performant dans la discipline choisie, typiquement s'il la pratique régulièrement, au niveau compétition.  

2 - Evaluations en cours d'année (ECA)

Pour chacune des deux langues vivantes obligatoires (LV1 et LV2), deux épreuves orales de langues vivantes comptant pour le baccalauréat se déroulent pendant l'année scolaire : l'une est une épreuve de compréhension orale, l'autre d'expression orale. Ces évaluations sont organisées en interne et se déroulent au lycée (sauf pour certaines langues rares), généralement entre mars et mai à LLG. Chacune compte pour 25% de la note totale, l'épreuve écrite en juin représentant les 50% restants.

3 - Evaluations des compétences expérimentales (ECE)

Pour les TS​, des épreuves de travaux pratiques comptant pour le baccalauréat se déroulent également au lycée, pendant l'année.

Ces évaluations de compétences expérimentales (ECE) sont constituées :

  • pour les 2 filières (S-SVT et S-SI), d'une épreuve de travaux pratiques de physique-chimie, qui se déroule généralement en avril-mai. Cette épreuve compte pour 20% de la note finale du baccalauréat, l'épreuve écrite de juin représentant les 80% restants. 
  • Pour la filière S-SVT, d'une épreuve de travaux pratiques de SVT qui est organisée vers la même période et compte également pour 20% de la note finale de SVT du baccalauréat, l'épreuve écrite de juin constituant les 80% restants. 

4 - Evaluations de projets

​Les élèves de TS en filière SI sont évalués au cours de l'année sur le projet de SI qu'ils réalisent. L'évaluation compte pour 25% de la note finale de Sciences de l'Ingénieur du baccalauréat, l'épreuve écrite de juin représentant les 75% restants. L'évaluation du projet comporte deux évaluations distinctes, comptant chacune pour 50% de la note de projet:

  • L'évaluation menée au cours de la conduite du projet et lors de revues de projet organisées au deuxième et troisième trimestre,
  • L'évaluation de la présentation finale du projet, lors d'un oral de 20 minutes en fin d'année.

​Les élèves de TSTI2D sont évalués en cours d'année sur le projet en enseignement spécifique de spécialités (telles que Système Informatique ou Numérique, Innovation Technologique et Eco-Conception). L'évaluation est composée de deux parties, comptant chacune pour 50% de la note finale :

  • L'évaluation de la conduite de projet et de revues de projet, réalisée pendant l'année par le professeur chargé du suivi de projet,
  • L'évaluation de la présentation finale du projet, lors d'un oral de 20 minutes, en fin d'année. 

5 - Options facultatives

Les élèves peuvent présenter au maximum deux options facultatives au baccalauréat, parmi un vaste choix de matières (latin, grec, LV3, EPS, histoire des arts, ...) ; les évaluations sont constituées par des oraux qui ont généralement lieu en mai.​ Seuls les points au-dessus de 10 sont comptabilisés pour le baccalauréat. Pour l’épreuve facultative choisie en rang 1 des options facultatives, les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par un coefficient 2. Pour l’épreuve choisie en rang 2, les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par un coefficient 1. Il y a toutefois une exception lorsque les candidats du baccalauréat général choisissent l’épreuve facultative de langue ancienne (latin ou grec) en rang 1, les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par un coefficient 3 (au lieu de 2).  

6 - Epreuves de spécialités​

Les élèves de terminale générale doivent nécessairement choisir une matière en "spécialité"pour le baccalauréat.​ Par exemple :

  • Pour le bac S : mathématiques, physique-chimie, SVT (en filière S-SVT), SI (en filière S-SI), ISN (Informatique et Sciences du Numérique),...
  • Pour le bac L : mathématiques, latin, grec, LV1 ou LV2 approfondie, LV3,...

La spécialité choisie pour le baccalauréat correspond généralement à un enseignement de spécialité suivi en classe de terminale. 

Certaines épreuves de spécialité sont en fait incluses dans l'épreuve écrite de juin de la matière correspondante. En série S, c'est le cas des spécialités mathématiques, physique-chimie, SVT ou SI ; le coefficient de la matière choisie en spécialité est alors augmenté de 2. Ainsi, pour les séries S, les mathématiques sont affectées d'un coefficient 9 si l'élève a choisi la "spécialité mathématiques", et d'un coefficient 7 sinon ; la physique-chimie, la SVT ou la SI sont affectées d'un coefficient 8 lorsque ces disciplines sont choisies en spécialité, et d'un coefficient 6 sinon. De plus, en maths, physique-chimie et SVT (mais pas en SI), l'un des exercices de l'épreuve écrite du bac diffère selon que l'élève a choisi ou non cette matière comme épreuve de spécialité.  

Les spécialités portant sur des matières hors tronc commun font l'objet d'une évaluation spécifique. C'est le cas par exemple de l'ISN pour les séries S. Pour cette discipline, l'évaluation porte sur un projet informatique réalisé en cours d'année, et la note associée, attribuée lors d'un oral, est affectée d'un coefficient 2. De même, le choix de la spécialité "mathématiques" en série L donne lieu à une épreuve écrite spécifique en juin, coefficient 4. Selon la spécialité choisie, les épreuves spécifiques de spécialités peuvent être écrites et/ou orales.

  • Au lycée Louis-le-Grand, les élèves de TS ne peuvent pas suivre les cours de spécialités ISN sans suivre également ceux d'une autre spécialité (mathématiques, physique-chimie ou SVT). ​Au baccalauréat, les élèves choisissent généralement la spécialité mathématiques.

7 - Epreuves écrites 

Les épreuves écrites du baccalauréat se déroulent à partir de mi-juin. Pour les séries L, S et STI2D, elles s'étalent généralement sur une durée de 6 jours consécutifs, avec une à deux épreuves par jour. ​Les lycéens de Louis-le-Grand passent les épreuves écrites dans leur lycée.

8 - Mentions "Section Européenne" ou "Section orientale" au baccalauréat 

Afin d'obtenir la mention "section européenne" ou "section de langue orientale" sur le diplôme du baccalauréat, il faut satisfaire les trois conditions suivantes :

  • Avoir suivi la classe de première et de terminale en classe européenne (anglais) ou en section orientale (chinois) ;
  • Avoir obtenu une note égale ou supérieure à 12 sur 20 à l'épreuve de LV1 qui doit correspondre à la langue de la section, anglais pour la section européenne et chinois pour la section orientale ;
  • Avoir obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à une évaluation spécifique visant à apprécier le niveau de maîtrise de la langue acquis au cours de la scolarité en section européenne ou de langue orientale ; cette évaluation spécifique comprend :
    • une évaluation au cours de la classe de terminale sanctionnant la scolarité de l'élève dans sa section et comptant pour 20% de la note globale. La note attribuée sanctionne le travail effectué en langue étrangère dans la discipline non linguistique (DNL) ; cette note est attribuée par le professeur de DNL en liaison avec le professeur de langue. 
    • une épreuve supplémentaire à l'examen de fin d'année. Il s'agit d'une épreuve orale de 20 mn qui porte sur les travaux et activités effectués dans l'année, dans la DNL ou de manière plus générale dans le cadre de la section européenne ou orientale.

Il faut noter que le but de l’évaluation spécifique est d’attester du niveau en langue en permettant aux candidats d’obtenir l’indication de leur section sur le diplôme du bac. La note obtenue ne compte pas pour le baccalauréat en lui-même. Toutefois, les élèves qui le souhaitent, peuvent aussi choisir cette évaluation comme option au bac. Comme pour toutes les options, seuls les points au-dessus de la moyenne comptent avec un coefficient 2 s'il s'agit d'une option de rang 1 et un coefficient 1 s'il s'agit d'une option de rang 2.

9 - Liens utiles pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur le contenu, les attendus et les coefficients de chaque épreuve, vous pouvez vous rendre sur le site Onisep http://www.onisep.fr ou bien sur le site Eduscol:

Pour la série S : http://eduscol.education.fr/cid58536/serie-s.html

Pour la série L : http://eduscol.education.fr/cid58534/serie-l.html

Pour la série STI2D : http://eduscol.education.fr/cid58568/serie-sti2d.html